Que l’on y reste un jour, deux jours ou toute une semaine, Vancouver a beaucoup à offrir. Alors, que faire à Vancouver ? Dans cet article, je vous propose quelques idées et des itinéraires pour découvrir la ville. Et si vous voulez des conseils pour bien préparer votre voyage, c’est par ici.

Carte de Vancouver
Vancouver se trouve tout à l'Ouest du canda, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière américaine.

Vancouver en un jour : les incontournables

Commencez la journée par une petite promenade dans Gastown, le cœur historique de la ville. Saluez la statue de John « Gassy Jack » Deighton, personnage haut en couleur qui a donné son nom au quartier (Gassy’s Town). Il est représenté debout sur un tonneau de whisky, à l’emplacement où fut construit en 1867 le Globe Saloon, l’un des premiers de la ville. Ne manquez pas, en face, l’hôtel Europe, bâti en 1908. À l’époque, il s’agissait du premier hôtel construit à l’épreuve du feu dans l’ouest du pays. Arrêtez-vous ensuite devant la Steam Clock, une horloge à vapeur construite en 1977 (et oui, elle n’est pas si vieille que ça !) qui siffle et émet des petits jets de vapeur tous les quarts d’heures en faisant « ding-dong ». Vous trouverez également dans le quartier une multitude de petites boutiques de mode et de galeries d’art pour ramener des souvenirs si vous le souhaitez.

Continuez ensuite la balade jusqu’au Waterfront pour admirer la jolie vue sur l’océan et les montagnes depuis Canada Place. Admirez Digital Orca, une statue d’orque pixellisée, ainsi que les nombreuses autres œuvres disséminées sur les quais. Une loi oblige tous les projets résidentiels majeurs à investir dans l’art urbain, à raison de 1,81 $ par pied carré (oui, on parle en pied carré ici. Non, je ne sais pas non plus à quoi ça correspond. J’ai abandonné). Les œuvres d’art sont donc présentes partout en ville (et parfois un peu… particulières).

Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de ces quartiers ? Réservez une visite gratuite avec Tour Guys : leurs guides sont excellents et les balades très intéressantes. 

la statue de John « Gassy Jack » Deighton
Salut, Gassy Jack !

De Canada Place à Stanley Park

Vous avez un peu de temps ? Prenez le ferry jusque Lonsdale, juste en face, d’où vous aurez une jolie vue sur Vancouver. Il vous en coutera le prix d’un ticket de bus (3$). Et si vous aimez prendre un peu de hauteur, montez-en haut du Vancouver Lookout pour 18$. Vous avez les moyens de vous faire plaisir ? Montez à bord d’un hydravion pour un survol de la ville. L’expérience est incroyable et en vaut vraiment la peine !

Mangez un bout sur la terrasse du Tap & Barrel, puis mettez-vous en quête d’un vélo : vous allez en avoir besoin pour découvrir Stanley Park et son magnifique Seawall (chez EzeeRiders SeaWall, par exemple (30$ la demi-journée) ou chez Urban Waves). Stanley Park, c’est le poumon vert de Vancouver. Avec ses 400 hectares de verdure, ses sentiers de randonnées, de VTT, ses aires de jeux, ses pistes cyclables, ses plages, ses jardins botaniques et ses lacs, il y en a pour tous les gouts ! Les Vancouvérois s’y retrouvent souvent le week-end pour un pique-nique ou un barbecue. Vous y apercevrez des écureuils, des oies sauvages, des ratons laveurs et peut-être même si vous avez de la chance un castor ou un coyote (mais surtout des oies et des écureuils).

Seawall Vancouver
Promenade hivernale sur le Sea Wall. Oui, avec un peu de contre-jour. Mais un joli coucher de soleil.

En vélo, Aldo !

Commencez votre promenade à vélo à Coal Harbour pour admirer la marina et la skyline, puis poursuivez jusqu’aux Totem Poles, à Brockton Point. Vous y découvrirez les œuvres d’artistes de plusieurs peuples dont les Salish du littoral, les Squamish, les Musqueam et les Tsleil-Wautuh. Continuez ensuite jusqu’au Lions Gate Bridge, tout en observant l’océan : vous y verrez probablement quelques phoques. Le Lions Gate Bridge est un élégant pont suspendu, construit en 1938, pour franchir le Burrard Inlet et relier ainsi la riche banlieue de West Vancouver au centre-ville. Pour l’anecdote, le pont fut la propriété privée de la célèbre famille brassicole irlandaise Guinness. Montez (à pied) jusque Prospect Point pour faire quelques photos, puis poursuivez jusque Third Beach et English Bay, deux jolies plages où vous pourrez vous reposer un peu si vous le souhaitez.

Vous avez un peu de temps ? Continuez la boucle du Seaside Greenway jusque False Creek (Hornby Street), où vous pourrez prendre le petit ferry pour Granville Island avec votre vélo pour quelques dollars. Granville Island est l’un de mes endroits préférés à Vancouver. On y trouve un grand marché couvert, où une centaine de producteurs locaux vendent leurs délicieux produits dans un joyeux brouhaha, mais aussi de nombreuses boutiques d’artisanat, des galeries d’art, des théâtres, et une micro-brasserie particulièrement agréable, Granville Island Brewing.

Lourds de quelques kilos supplémentaires, reprenez votre vélo, le ferry et retournez à votre point de départ, en passant par Hornby Street. En chemin, ne manquez pas de vous arrêter au Vancouver Art Gallery (gratuit le mardi soir), dont la collection permanente compte plus de 11000 œuvres. Depuis la place derrière le musée, vous pourrez admirer les plus vieux – et luxueux – hôtels de la ville : le Fairmont et le Georgia. Si vous avez encore quelques minutes, ne manquez mon bâtiment préféré, le Marine Building, un des plus beaux exemples d’architecture Art Déco au monde avec sa déco pour le moins onirique.

Boucle à vélo à Vancouver
Une boucle d'une quinzaine de kilomètres bien sympathique, à faire en vélo.

Vancouver en deux ou trois jours

Si vous avez la chance de passer plusieurs jours à Vancouver, partez à la découverte de Kitsiliano, de ses boutiques branchées et de ses jolies plages, Spanich Banks et Jericho Beach (et si vous aimez être tout nu, aventurez-vous jusque Wreck Beach). Vous serez alors tout près du Museum of Anthropology, particulièrement intéressant pour en apprendre davantage sur les Premières Nations et l’histoire de la région. Plusieurs visites guidées sont programmées chaque jour : consultez les horaires sur leur site avant votre visite. Le Museum of Vancouver est également très intéressant, avec sa belle collection d’objets et ses reconstitutions d’intérieurs nord-américains.

Totem Stanley Park
Un totem de Stanley Park.

S’il vous reste encore un peu de temps, n’hésitez pas à prendre la voiture et à vous éloigner un peu du centre-ville : ce qui fait le charme de Vancouver, ce sont surtout ses alentours. Vous pouvez par exemple vous rendre au Lynn Canyon. Avec son petit pont suspendu et ses jolies promenades en forêt humide, le long d’une rivière, le parc offre une halte rafraichissante, loin de l’agitation de la ville. Le Lighthouse Park (West Vancouver) offre quant à lui de jolis points de vue sur la ville et sur l’océan (prenez le sentier Arbustus jusqu’au Eagle Point pour une vue sur le Lions Gate).

Je vous déconseille Capilano Bridge : c’est très cher (53$) pour ce que c’est (un pont suspendu où 100 touristes se pressent en même temps). Si vous souhaitez tout de même y aller, soyez les premiers, à l’ouverture à 8h. Pour une jolie excursion, privilégiez la Sea To Sky Gondola, à une heure de route de Vancouver (en maintenance à l’heure où j’écris ses lignes, réouverture prévue au printemps 2020).

Sea To Sky Gondola
La jolie vue depuis le haut de la Sea To Sky Gondola. On peut aussi monter à pied jusqu'au sommet (7.5 km et 918 mètres de dénivelé) et redescendre en télécabine (15$).

Fan de street-art?

Voilà plusieurs années que la ville organise un festival du street art au mois d’aout, le Vancouver Mural Festival, et de nombreuses et magnifiques fresques décorent les quartiers de Mount Pleasant et Strathcona. Une carte interactive reprenant toutes les œuvres est disponible ici.

"Failure to communicate", par iHEart. Cette fresque se trouve dans une back alley près du croisement entre Main Street et la E 8th Avenue.

Fan de cinéma ?

Troisième ville de l’industrie audiovisuelle nord-américaine après Los Angeles et New York, Vancouver accueille 10% de la production hollywoodienne. Quelques exemples de films et séries tournés ici ? X-Men 2, La Planète des Singes, Mission: Impossible – Protocole fantôme, TRON : Legacy, Juno, Watchmen, Fifty Shades of grey, … Si cela vous intéresse, il existe des visites sur le thème du cinéma, qui vous emmèneront sur les lieux des tournages de ces films et vous raconteront plein d’anecdotes intéressantes à replacer plus tard dans la soirée, histoire de briller en société.

Fan de sport ?

Pourquoi ne pas réserver des billets pour un match de hockey avec les Canucks de Vancouver ? Ou un match de football canadien avec les BC Lions ? Ambiance garantie !

Vancouver en famille

Vos enfants en ont marre d’arpenter les étals du marché du Granville et de visiter des vieux bâtiments ? Vous n’avez trouvé personne les garder tandis que vous goutiez tranquillement toutes les bières de la ville ? Emmenez-les pour une petite pause aquatique à la piscine en plein air de Kitsiliano, longue de 140 mètres. Ca devrait les fatiguer un peu.

Et si la météo n’est pas de la partie, direction le Science World (aka La Grosse Boule), où des dizaines d’expériences toutes plus funs les unes que les autres les attendent. Autre option : Vanacqua, l’aquarium de Vancouver, où ils pourront observer une multitude de poissons, d’étoiles de mers, quelques phoques en convalescence et même des loutres !

La Grosse Boule
La Grosse Boule.

Do you speak mandarin?

Vancouver est une ville cosmopolite : près de la moitié des gens qui y vivent sont nés ailleurs. La ville a également la plus forte proportion d’Asiatiques par habitant de toutes les villes d’Amérique du Nord. Le Chinatown de Vancouver est d’ailleurs l’un des plus importants d’Amérique du Nord. Pour en apprendre davantage sur ce quartier et sur l’histoire (pas toujours jolie) de l’immigration asiatique à Vancouver, réservez une visite guidée gratuite avec Tour Guys.  

Si vous êtes dans le coin, faites une halte au Sun Yat-Sen Chinese Garden, un havre de paix construit dans le style d’un jardin de la dynastie Ming (14$ tout de même). Et goutez quelques pâtisseries chinoises chez New Town Bakery : un délice !

A table !

Selon plusieurs magazines, la ville ferait partie des meilleures destinations culinaires au monde. Pour découvrir mes restos préférés, c’est par ici.

Coucher de soleil sur Vancouver
Photo by Mike Benna on Unsplash.