Cap Alright
Canada,  Québec,  Voyager

Que faire aux Iles de la Madeleine ?

On dit des Îles de la Madeleine qu’elles sont l’un des secrets les mieux gardés du Canada. Je ne sais pas à quel point ce secret est bien gardé, car nous en avions entendu parler de toutes parts, mais il faut reconnaitre que « les îles », comme on les appelle, sont l’un des plus beaux endroits que nous ayons vus au Canada (je sais, je dis ça au retour de chaque voyage, mais c’est vrai à chaque fois).

Situé au large de l’Île-du-Prince-Édouard, en donc pas très loin de chez nous, l’archipel regorge de merveilles naturelles, avec ses 300 kilomètres de plages, ses eaux turquoise, ses grandes plaines vertes sur lesquelles s’éparpillent les petites maisons multicolores et ses falaises escarpées. Mais ce qui fait chavirer le cœur de toutes celles et ceux qui y accostent (le nôtre en tous les cas), c’est son intense vie culturelle et artistique, ses plaisirs culinaires et l’accueil chaleureux des Madelinots.

Dans cet article, je vous emmène avec moi et vous donne quelques idées sur que faire aux Îles de la Madeleine.

Cap Alright
Vue sur le Cap Alright depuis la butte derrière Le Fumoir d'Antan.

Quelques faits intéressants

Les Îles de la Madeleine forment un archipel au centre du golfe du Saint-Laurent, à 82 km au nord de l’Île-du-Prince-Édouard. Bien que les îles soient proches des provinces maritimes, elles font partie de la province du Québec et on y parle français.

La superficie des iles est d’environ 200 kilomètres carrés et l’archipel est composé d’une douzaine d’îles, dont six sont reliées par des bancs de sable. 13 000 personnes y résident à l’année, et quelque 50 000 touristes s’y pressent chaque été. Le fuseau horaire est celui de l’heure normale de l’Atlantique, pas besoin de changer l’heure lorsqu’on vient du Nouveau-Brunswick.

Un des gros problèmes des iles est l’érosion de son littoral, qui a doublé en 20 ans et qui atteint désormais un demi-mètre par an. Le réchauffement climatique entraine également une réduction de la couverture de glace au fil des ans, ce qui contribue à fragiliser l’archipel.

Iles de la Madeleine

Préparer le voyage

S’il y a bien un voyage qu’il vous faudra planifier de longs mois à l’avance, c’est celui-ci. Tout se réserve de longs mois, voire plus d’un an à l’avance pour les plus prévoyant·es.

Pour se rendre aux Îles de la Madeleine, deux moyens : l’avion ou le bateau. Nous avons bien entendu opté pour la seconde option, le départ pour le traversier étant à 3 heures de route de Moncton, à Souris plus précisément (sur l’Île-du-Prince-Édouard, donc). Comptez ensuite 5 heures de traversée pour arriver à Cap-aux-Meules, aux Îles de la Madeleine. Le nombre de traversées par jour étant limité, il est nécessaire de réserver le plus tôt possible. Certaines dates sont complètes un an à l’avance !

Même chose pour les hébergements : les meilleurs partent en premier. Si vous voulez absolument une jolie maison en bord de mer à un tarif abordable, je vous conseille de commencer à chercher un an à l’avance au minimum. Pour notre part, nous avons réservé en janvier pour le mois de juillet et les possibilités étaient déjà très restreintes.

Comme toujours, j’ai pu compter sur quelques blogs pour bien préparer ce voyage, et notamment :

Cap Alright

Que mettre dans sa valise ?

Il fait généralement plus doux sur les Îles de la Madeleine que sur le reste du continent : plus chaud en hiver et plus frais en été. Le temps doux et ensoleillé se prolonge souvent jusqu’à la fin septembre et l’eau qui entoure les iles atteint généralement 18 °C à la mi-août. Maillot, serviette de plage et crème solaire sont donc définitivement à prévoir !

Comme souvent sur les îles, on peut passer de la pluie au grand soleil en quelques minutes. Mais l’élément fort de votre voyage sera probablement le vent, omniprésent. Parfait pour les amoureux des sports de voile, de glisse et de vent ! Pour les autres, n’oubliez pas vos élastiques à cheveux et quelques chandails.

Comme ailleurs au Canada, un spray anti-moustiques est toujours une bonne idée.

Que faire aux Îles de la Madeleine : nos coups de cœur

Je ne vous décrirai pas ici île par île ce que l’on peut y faire, car de nombreux blogs le font déjà mieux que moi. Mais j’aimerais vous partager quelques-uns de nos coups de cœur.

Petite précision tout de même : traverser l’archipel de bout en bout vous prendra environ une heure. Rien n’est donc jamais vraiment loin de rien, et vous pourrez vous laisser guider par vos envies sans trop planifier. L’ile de Cap-aux-Meules est le port d’arrivée des traversées, et c’est là où se trouve la majorité des bars, restaurants et magasins. C’est un bon point de départ pour explorer l’archipel, surtout si vous aimez les activités culturelles. Havre aux Maisons et Havre Aubert sont aussi d’excellents choix. La partie Nord-Est de l’île est plus sauvage.  

Se promener

Nous n’avons pas fait de grandes randonnées sur les îles, plutôt de petites promenades, mais toutes nous ont ravies. Nous avons particulièrement aimé nous dégourdir les jambes sur la Butte des demoiselles, avec ses points de vue superbes de Havre-Aubert et de la Grave. Sur l’île du Havre Aubert, nous avons aussi apprécié emprunter la route panoramique qui serpente entre les maisons entre Portage-du-Cap et la belle plage de la dune-de-l’ouest.

Sur l’île de Havre-aux-Maisons, nous avons adoré monter tout en haut de la Butte ronde, qui surplombe le phare du Cap Alright, ainsi que le chemin qui mène en haut de la butte derrière Le Fumoir d’Antan (qui vaut lui aussi une petite visite). La route panoramique (à faire en voiture) du chemin de la Pointe-Basse jusqu’au chemin des Montants est merveilleuse au coucher du soleil.

Au Nord, sur l’île de Grande Entrée, nous avons particulièrement aimé la promenade jusqu’à l’île Boudreau, avec ses falaises rouges et ses phoques qui vous observent nonchalamment en contrebas.

Ile Boudreau
La jolie vue sur l’île Boudreau.
Flâner

Les Îles de la Madeleine se prêtent particulièrement bien à la flânerie. Les nombreux ateliers d’artistes et boutiques artisanales sont un régal pour les yeux. Nous avons particulièrement aimé la boutique Atelier Côtier sur le site historique de la Grave. Mais aussi tout simplement pousser la porte des nombreuses galeries d’art sur notre chemin et suivre un peu au hasard les panneaux routiers nous indiquant une exposition ou des produits du terroir.

Du côté des plages, difficile de choisir notre préférée, toutes sont belles et différentes. La longue plage de sable blanc de la Dune Sandy Hook est particulièrement jolie, tout comme celle de la Dune du Sud, dont vous pourrez observer les cavernes rouges à marée basse. Au Nord, la plage de la Grande Échouerie vaut également le détour.

Découvrir

Au Nord, nous avons eu la chance d’assister à un souper-conférence avec le plongeur et photographe sous-marin québécois Mario Cyr au Bistro Plongée Alpha, une expérience que nous recommandons vivement (à réserver longtemps à l’avance).

Les Îles de la Madeleine sont également l’endroit idéal pour vous essayer au kite surf, au paddle, ou encore au maniement du cerf-volant acrobatique.  

Le Circuit des arts vous fera découvrir les artistes des îles de la Madeleine.

Quel budget prévoir ?

  • Traversier aller-retour pour deux personnes avec une voiture : 470 $.
  • Il vous faudra aussi payer pour emprunter le Pont de la Confédération (qui lie le Nouveau-Brunswick à l’Île-du-Prince-Édouard) : 50 $ par voiture au retour.
  • Logement : on peut trouver des chambres à partir de 130 $ la nuit en maison d’hôte. Les campings sont autour de 30 $ (attention, le vent peut souffler fort sur les îles !). Les maisons deux ou trois chambres se louent entre 500 $ et 2000 $ par semaine.
  • Activités : de nombreuses activités sont disponibles aux Îles de la Madeleine et cela peut vite faire grimper votre budget. À vous de voir si vous voulez vous essayer au kayak, au kite surf, au paddle ou au maniement de cerf-volant acrobatique (moi, je dirais oui). 
  • Restaurants : les prix sont à peu près semblables au reste du Canada, parfois un peu plus chers. Comptez 30 $ par personne pour un resto sympa, un peu moins pour une brasserie, un peu plus pour un bel endroit.
Butte des demoiselles
La Butte des demoiselles.

Où manger et boire aux Îles de la Madeleine ?

Les plaisirs de la bouche sont tout autant à l’honneur sur les iles que ceux des yeux ! Et comme d’habitude, nous avons travaillé fort à tester les bonnes adresses pour vous pendant ce voyage. Voici celles que nous avons préféré (toutes offrent des options végétariennes) :

Pour vous aider à trouver votre bonheur, faites un tour sur le site de l’association Le bon goût frais des Îles de la Madeleine ou mettez la main sur une des brochures du Circuit des saveurs.

Attention : les restaurants se réservent parfois des semaines à l’avance sur les îles, pensez-y !

Gourmande de nature
La jolie assiette chez Gourmande de nature.

Où dormir aux Îles de la Madeleine ?

En sept petits jours, nous n’avons pas eu la chance d’essayer de nombreux logements. Je mentionne tout de même l’auberge de jeunesse Paradis bleu, que nous avons adorée. Parfaitement située, agréable et fonctionnelle, c’est un très bon rapport qualité-prix sur les îles. Et je déconseille fortement le camping de La Salicorne.

J’espère que cet article vous aidera à préparer votre voyage et à vous donnera des idées sur que faire aux Îles de la Madeleine. N’hésitez pas à laisser un commentaire pour partager vos bonnes adresses car c’est certain, on y retournera !

2 commentaires

  • Audrey

    Merci de m’avoir citée ! Je me suis heurtée il y a quelques jours à la dure réalité que tu décris : un voyage aux Îles, ça ne s’improvise malheureusement pas. Plus de traversées disponibles avant un bon moment cet été ! Mais leur succès est mérité, tout y est si beau et doux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.