Pour vous, la découverte d’une ville passe aussi par la découverte de ses spécialités culinaires ? Vous aimez autant visiter les restos que les expos ? Vancouver est faite pour vous ! Selon plusieurs magazines, la ville ferait partie des meilleures destinations culinaires au monde. Bon, on ne s’emballe pas, ce n’est pas l’Europe non plus. Souvent, ce sera très bruyant et trop sucré. Vous ferez la file dehors, juste pour le plaisir (tout le monde adore ça, ici). Et ça manquera un peu de style. Mais parmi les milliers de restos qui jalonnent les rues de la ville, vous trouverez forcément votre bonheur.

Alors, où manger à Vancouver ? Dans cet article, je vous partage mes restos coups de cœur et mes meilleures adresses. Pas le temps de le lire en entier ? Ok, je vous donne directement mon top 3 : le Chambar, un restaurant belge dirigé par le chef Nico Schuermans, qui a travaillé dans plusieurs restaurants étoilés en Europe, Farmer’s Apprentice et sa cuisine locale, de saison, aux saveurs délicates et chaque jour renouvelées et The Observatory pour la vue (allez-y pour le coucher du soleil et demandez une table à la fenêtre).

Gondola Grouse Mountain
En plus, la télécabine pour monter en haut de Grouse Mountain est gratuite lorsqu'on réserve une table à The Observatory. Le bon plan.

Il est frais, mon poisson, il est frais !

Située en bordure du Pacifique, Vancouver fait la part belle aux produits de la mer. Pour y gouter, rendez-vous sur Granville Island, l’un des lieux favoris des foodies, avec son marché, sa brasserie et ses nombreux restaurants. Rendez-vous chez Longliner Seafoods, dans le Public Market, pour acheter quelques tranches de saumon fumé à déguster au soleil, ou au Sandbar pour une expérience plus chic.

Petit conseil pour manger écoresponsable : recherchez le symbole Ocean Wise sur les menus des restaurants. Ce label garantit des produits respectueux de l’environnement.

Vous ne voulez rien manquer des délices du Granville Public Market ? Réservez une visite avec Vancouver Foodie Tours. Ou laissez-vous simplement guider par vos sens, et promenez-vous dans les étals du marché. Les douceurs de Lee’s Donuts, les fromages de Benton Brothers Fine Cheese et les charcuteries d’Oyama Sausage Company ne manqueront pas de vous donner l’eau à la bouche.

Granville Market.

Saveurs d’ici et d’ailleurs

Vancouver est l’une des villes les plus cosmopolites du Canada. Pas étonnant, donc, que l’on y trouve une cuisine internationale de haute qualité. Les restaurants asiatiques en particulier y sont nombreux… et délicieux ! Pour un barbecue coréen, direction Sura. Pour les meilleurs dimsums de la ville, allez chez Western Lake. Faites un stop à Chinatown BBQ si vous êtes dans le coin. Et pour des ramens à tomber, filez chez Marutama ou Gojiro.

Mais une visite de Vancouver ne serait pas complète sans en gouter ses fameux sushis. Saviez-vous que les California Rolls ont été inventés ici ? La ville regorge de chefs réputés, dont le célèbre Hidekazu Tojo. Ne manquez pas de réserver dans son resto, le Tojos (bon, ce n’est pas donné, hein). Et pour de délicieux sushis à des prix plus abordables, foncez chez Shizenya ou Miku.

California Rolls
Photo by Louis Hansel on Unsplash

C’est l’heure de l’apéro, non ?

Je ne vais pas vous mentir : Vancouver n’est pas la ville la plus fun du monde. Tous les bars ferment à deux heures du mat’, et les gens vous proposeront plus souvent des randos-départ-à-six-heures-du-matin que des apéros-bières-dès-six-heures-du-soir. D’ailleurs, le concept même de l’apéro est totalement inconnu ici. MAIS (et c’est un MAIS très important), dans la plupart des bars, c’est happy hours jusque 17 heures, voir 18. Excellente nouvelle pour nous, petits Européens ! Mes bars préférés pour en profiter, c’est le Tap Shack, juste en bas de chez moi (petites tables au soleil avec vue sur la mer) et Grapes & Soda pour leurs merveilleux cocktails et assiettes apéritives.

Aussi, durant les mois d’été, pliez-vous à la coutume locale : remplissez votre gobelet réutilisable Starbucks d’un mauvais rosé et de quelques glaçons, et direction la plage. Personne ne boit du café après 17h, non, et toutes ces gourdes sont remplies d’alcool, oui (boire de l’alcool dans les lieux publics est ici interdit, alors tout le monde fait semblant).

Envie d’un cocktail ? Ne manquez pas de tester un Caesar, LE cocktail d’ici. Sorte de Bloody Mary amélioré, il peut être décoré de hot-dogs, d’hamburgers, d’onion rings ou de donuts. Oui, oui, vous avez bien lu : de la comfort food SUR un cocktail. Mes préférés ? Ceux de Score On Davie. Et pour tester les innombrables bières des brasseries locales entre amis, rendez-vous au Craft Beer Market, où des centaines de bières sont proposées au fût.

Et puis, si après tous ces verres, vous prenait par le plus grand des hasards l’envie de manger un plat bien gras, foncez à La Belle Patate, qui fait les meilleures poutines de la ville.

68952260_2444445815789474_2419775881552592896_n
Quel dur labeur que de tester les cocktails.

Où manger végé à Vancouver ?

Je ne suis pas végé à 100%, mais j’essaye de réduire ma consommation de viande. Du coup, je privilégie souvent les restaurants végétariens, ou du moins ceux qui font la part belle aux légumes dans l’assiette. Ça tombe bien, à Vancouver, il est très facile de trouver son bonheur quand on est végétarien, et même végan.

Mes meilleures adresses ? Farmer’s Apprentice, mon resto préféré préféré (oui, ça mérite une répétition) ici. Tous les ingrédients sont bio et issus de l’agriculture durable, et le menu change chaque semaine en fonction du marché. Que dire ? C’est frais, c’est savoureux, c’est beau. Bref, un petit coin de paradis qui me ravit à chaque fois. La carte n’est pas entièrement végé, mais une option végétarienne est proposée chaque jour.

Envie de burger ? Allez gouter les Beyond Meat chez Meet in Yaletown.  Tous leurs plats sont végan, poutines y compris ! De nombreuses option gluten free sont également proposées. Et pour une soirée romantique, réservez une table à The Acorn : lumières tamisées et plats créatifs seront au rendez-vous.

Lunch Farmer's Apprentice
Pour vous régaler sans vous ruiner, testez les formules de midi chez Farmer's Apprentice.

Les meilleures brunchs de Vancouver

Ici, le brunch, c’est sacré. Promenez-vous en ville un dimanche matin, et vous verrez les files s’allonger devant les restos. Ca tombe bien, les brunchs, j’adore ça. D’un, le brunch, c’est la solution parfaite pour commencer à picoler avant midi sans subir le moindre regard réprobateur. De deux, ça vous permet d’essayer de très bons restaurants pour un prix démocratique. Car ici, tous les restaurants, même les plus chics, ouvrent du matin au soir. Je vous conseille donc d’aller faire un tour au Chambar (mon chouchou) ou au Hawksworth (un des fleurons de la gastronomie canadienne) à cette heure-là.

Vous cherchez un brunch plus traditionnel, avec café à volonté, assiettes gargantuesques et addition riquiqui ? Foncez chez Deacon’s Corner. Un tout petit peu plus cher, mais encore meilleur, The Red Wagon, sur East Hastings. Et si vous cherchez quelque chose de plus orignal, jetez un œil à la carte de chez Medina. Vous préférez une ambiance intimiste, idéale pour un brunch en amoureux ? Rendez-vous chez Dock Lunch.

Brunch Chambar
Mmm... Les brunchs du Chambar.

Les foodtrucks et Vancouver, une histoire d’amour

Les food trucks sont une véritable institution, ici. Chaque resto ou presque a son petit camion qui arpente les rues de la ville. Une option pratique pour manger bien, et pas trop cher ! Pour vous y retrouver, télécharger l’appli Street Food Vancouver et partez à la recherche des fantastiques tacos de poisson de Tacofino, des brochettes d’agneau de Vijs ou des hot-dogs revisités de Japadog.

Hot-Dog chez Japadog

Vous l’aurez compris, Vancouver est un vrai petit paradis pour les foodies. Alors, à bientôt autour d’un verre ?

Et si après tous ces excès, vous avez besoin d’éliminer, découvrez mon article sur mes randos préférées à Vancouver.