Formalités,  S'expatrier

La mobilité francophone, le bon plan pour immigrer au Canada

Pour venir vivre et travailler au Canada, un permis de travail est nécessaire. Et si c’est assez facile pour les jeunes avec le PVT, qu’en est-il des plus de 30 ans ? Quelles sont les solutions pour immigrer au Canada ? Et pour celles et ceux qui souhaitent rester encore un peu après leur PVT ?

Le programme de mobilité francophone fait partie des solutions les plus rapides, les plus simples et les plus économiques pour les francophones.

canadian-flag-1229484_960_720

La mobilité francophone, qu’est-ce que c’est ?

Le programme de mobilité francophone a été mis en place en 2016 afin de promouvoir l’immigration francophone dans les communautés où le français est en situation de langue minoritaire (comprenez : partout sauf au Québec).

Il faut savoir qu’au Canada, l’obtention d’un permis de travail est conditionnée par l’obtention au préalable d’une Étude d’Impact sur le Marché du Travail (EIMT). En d’autres termes, avant de pouvoir donner le poste à un-e immigrant-e, l’entreprise doit réaliser une étude (couteuse) prouvant qu’aucun Canadien n’est en mesure d’occuper le poste.

Grâce au programme de mobilité francophone, les entreprises souhaitant engager des francophones sont exemptées de cette étude. L’embauche de francophones est donc grandement facilitée.

Attention, cela ne fonctionne que pour les postes qualifiés, répondant aux exigences des emplois de niveau 0, A ou B de la Classification nationale des professions (CNP).

Une vidéo pour mieux comprendre :

En tant que francophone, il vous « suffit » donc d’obtenir une offre d’emploi de la part d’un employeur hors Québec pour pouvoir bénéficier de ce programme.

Malheureusement, il s’agit d’un permis de travail « fermé », c’est-à-dire ne vous autorisant à  travailler que pour cet unique employeur. Si vous perdez votre emploi, ou si l’entreprise ferme, vous ne pourrez plus travailler au Canada. C’est pourquoi la résidence permanente demeure la meilleure option pour celles et ceux qui souhaitent s’installer au Canada à long terme.

Combien de temps ça prend ?

Une fois que vous avez réuni tous les documents nécessaires et complété la demande en ligne (ce qui peut vous prendre quelques jours, voire quelques semaines), les délais de traitement sont assez rapides : entre deux et huit semaines. Pour ma part, ça a pris deux semaines (en décembre 2018). Vous pouvez consulter les délais actualisés de traitement, pays par pays (cela dépend de votre pays d’origine) sur le site du Gouvernement du Canada

Comment procéder ?

L’excellent site PVtistes vous a concocté un mode d’emploi ici. Toutes les démarches y sont expliquées en détails.

Après avoir obtenu votre permis de travail via la mobilité francophone, vous devrez encore faire valider celui-ci en passant la frontière. Si vous êtes déjà au Canada, pas de souci : il vous sufira de faire un tour du poteau.

Plus d’infos ?

Rendez-vous sur le site du Gouvernement du Canada.

41 commentaires

  • Melissa

    Bonjour Julie! As tu obtenu ta résidence permanente en ayant soumis ta demande en août? Je vois que tu as été invitée à présenter une demande deux mois après t’être inscrite dans le bassin. Ça m’a l’air rapide! Je passe le test de français le mois prochain… faut il’faire l’équivalence des diplômes avant de s’inscrire dans le bassin aussi? Et cmt as tu pu t’installer sans pvt et sans avoir encore obtenu la RP?Je vise Vancouver aussi.. via entrée express. Aimes tu la vie à Vancouver et as tu trouvé du boulot? Merci du partage

    • Julie

      Bonjour Mélissa. Oui, je viens d’obtenir mon Ready for Visa, donc la RP ne va plus tarder. Oui, tu as besoin d’obtenir ton équivalence de diplômes avant de présenter ta demande. Je suis arrivée à Vancouver en tant que touriste, et j’ai trouvé un employeur qui a accepté de me faire une mobilité francophone. Vancouver est une super ville ! 🙂

  • Camille Lny

    Bonjour Julie,

    Je suis actuellement au Canada et suis repassée en statut visiteur récemment. Mon ancien employeur m’aidera pour la mobilité francophone.

    Comment as-tu fait pour postuler en ligne DEPUIS le Canada et en tant que VISITEUR?

    Il semble que je ne puisse pas entamer une application en ligne sous ces conditions (Je parviens seulement a lancer une application lorsque je dis que je me trouve actuellement hors du Canada…)

    Merci d’avance pour ton aide !!

    • Julie

      Salut Camille. J’ai indiqué sur la demande que j’étais hors Canada. Tu devras sortir du pays et re-rentrer pour valider ta demande, une fois obtenue (le tour du poteau), tu seras donc techniquement hors du Canada. Mais le mieux est d’indiquer ton pays de provenance (France, Belgique, …).

  • Marie

    Bonjour,
    Je suis actuellement à Vancouver. J’ai vu un chargé de recrutement qui m’a dit qu’ils sont intéressés par mon cv car ils recherchent des personnes parlant français mais que sans permis de travail, c’est impossible. Je suis assistante administrative trilingue. Il m’a conseillé mobilité francophone. Ma question est : comment as-tu trouvé une entreprise qui a bien voulu t’engager selon ce programme? Doit-on envoyer au petit bonheur la chance notre cv en précisant que l’on souhaite travailler dans le cadre de mobilité francophone, ou y a-t-il une sorte de base de données?
    Merci beaucoup!
    Marie

    • Julie

      Bonjour Marie. Désolé je ne vois ton message que maintenant. Oui, pour ma part, ça a été un peu au petit bonheur de la chance. Non, il n’y a pas vraiment de base de données :/. Renseigne-toi bien sur la mobilité francophone, pour pouvoir l’expliquer clairement aux futurs employeurs lors des entretiens. La plupart ne savent pas ce que c’est. Il faut que tu leur dises que c’est rapide et pas très cher. J’espère que tu as trouvé quelque chose, maintenant!

  • Amadou Boubacar

    Bonjour Julie
    J’ai un visa temporaire qui est valide jusqu’en décembre 2023. Je suis venu au canada plusieurs fois, mon dernier séjour date du 5 juillet 2019. Je souhaiterai revenir et chercher la résidence permanente qui me permettra de trouver du travail, d’autre part, je suis aussi un malvoyant, je souhaiterai profite de mon séjour pour suivre des formations en informatique appliqué. Quel conseil pouvez-vous me donner ? Cordialement

    • Julie

      Bonjour Amadou,

      Merci pour ton message. Je suis désolée, mais je ne sais pas s’il existe des dispositions spécifiques pour les personnes malvoyantes. As-tu suffisamment de points pour lancer ta demande de RP?

  • Alex

    Salut Julie, je suis aussi belge et j’ai réussi à décrocher un Job a Whitehorse. J’ai envoyé un dossier complet pour la mobilité francophone. Je n’ai pas réussi à trouver les délais de traitements sur le site de gouvernement (je ne trouve pas le programme mobilité francophone). Est ce que tu as un lien pour connaître les délais ? Est-ce que tu avais un Noc A B ou 0 ? Je sais que les A et 0 prennent deux semaines, et le B prend un peu plus de temps et j’ai que deux mois avant de commencer j’espère que ce sera suffisant, Sinon super article !

  • Jerome

    Bonjour Julie,

    Concernant le programme de mobilité francophone, sais-tu si il y a une exigence particulière au niveau des diplômes ?
    Je travaille depuis 2 ans dans le marketing digital mais je n’ai aucun diplôme universitaire dans ce secteur.
    Je me demandais si je pouvais appliquer à ce programme sans diplômes. Je pense arriver a trouver un travail car j’ai une belle experience pro dans ce secteur.
    Par la suite j’aimerai faire une demande de RP et me réinstaller a Montréal.

    Merci pour tes conseils.

  • Hélina

    Bonjour Julie.

    Lire votre expérience me rend très heureuse pour vous et me rempli également d’espoir.
    Je vise une mobilité francophone dans l’espoir de pouvoir être éligible à une Résidence Permanente.
    Malheureusement, il y à très peu d’exemple dans ce genre de situation et on est vite perdu.
    Je sais que pour être éligible, il faut avoir un emploi qui correspond à une certaine CNP. Je me demande alors à quel intitulé d’emploi exacte avez-vous postuler afin d’obtenir une mobilité francophone et quel poste occupez-vous actuellement afin de envisager la Résidence Permanente (si le poste est différent de celui de la mobilité francophone)?

    Merci par avance et très bonne continuation

  • Sam

    Bonjour Julie, j’ai un ami qu’il a eu un permis de travail fermé dans le cadre de la mobilité froncophone! Son permis était pour une adresse en alberta, mais son employeur lui demandé de travail dans une autre adresse en BC. Après six mois de travail, il s’est rendu compte qu’il était en infraction. Comment peut il régulariser sa situation svp

  • Delphine

    Coucou Julie,

    Je travaille sur Whitehorse depuis octobre 2018 avec mon PVT. Mon permis s’expire en Octobre 2020. Je travaille pour le gouvernement
    En gardant mon poste actuel je ne peux pas faire la PR. Je suis très curieuse à l’idée de savoir les demarches pour la mobilité internationale si je n’arrive pas à avoir la PR (trouver un employeur et lancer les demarches) avant octobre?
    J’imagine que je devrais faire le tour du poteau puis revenir avec le permis de la mobilité int. puis ensuite pourrais je poursuivre enfin avec la PR? Merci de ta precieuse aide. Delphine

    • Julie

      Salut Delphine,

      Je ne comprends pas pourquoi tu ne peux pas faire une demande de RP avec ton poste actuel. Il n’est pas qualifié? Après un an de travail qualifié au Canada, tu peux faire une demande de RP via Entrée Express et le programme de l’expérience canadienne. Cela prend moins de six mois. Tu peux vérifier si ton emploi est qualifié ici : https://www.canada.ca/fr/immigration-refugies-citoyennete/services/immigrer-canada/entree-express/admissibilite/trouver-classification-nationale-professions.html. Je ne connais pas du tout le programme de mobilité internationale, par contre. Une fois ta RP en poche, tu devras faire un tour du poteau pour la valider, oui :). J’espère t’avoir aidé un peu. Bonne journée!

    • Ruby

      Bonjour Julie,

      Tout d’abord je tenais à vous dire que vous êtes une femme très inspirante.
      Je suis Belge et j’ai un bachelier en Marketing. Dois-je faire une équivalence? Si oui, sur quel genre de site ou plutôt comment ? Fin je suis un peu perdu…
      J’aimerais postuler pour aller à Vancouver, mon anglais n’est pas parfait. Je préfère essentiellement travailler côté francophone. Sur quel genre de site puis-je postuler pour travailler à Vancouver? S’il vous plaît.

      Merci d’avance pour votre aide

      • Julie

        Bonjour Delphine,

        Tu n’as pas besoin d’une équivalence pour trouver du boulot, mais éventuellement tu en auras besoin pour ton permis de travail. Vers quel permis te diriges-tu? Pour les offres, je trouve que LinkedIn est aujourd’hui incontournable. Tu peux aussi regarder sur le site de la Fédération des francophones de Colombie-Britannique pour des jobs en français : https://www.ffcb.ca/offres-demploi-2/. Merci pour ton retour et bonnes recherches!

  • john

    Bonjour,

    J’ai une petite question.

    J’ai recu mon offre d’emploi et je souhaite faire la demande de mon visa travail.

    dois-je obligatoirement avoir un billet retour sachant que cette offre est pour dans 2 ans ?

    Dois-je avoir un billet d’avion sachant que je ne sais pas encore quand et si ma demande de visa sera accepté ?

    Dois faire dans la meme demande la demande pour ma compagne ou alors dois-je le faire séparement ?

    Désolé cela fait beaucoup de question.

    Merci en tout cas, votre site a pu repondre deja a de nombreuse de mes questions.

    Merci

    • Julie

      Bonjour John. Je suis désolée mais je ne sais pas répondre à tes questions. Si tu as une offre d’emploi et prépare une demande de permis de travail, tu ne devrais pas avoir besoin d’un billet retour. Pour ton épouse, ça dépend du type de permis de travail que tu demandes. Bonne journée!

  • Maxime Irgel

    Bonjour,

    Petite question concernant la mobilité francophone : je regarde les offres d’emploi sur « guichetemploi » et à la fin de chacune (je pense), il est précisé :

    « Public cible de l’offre d’emploi

    Toute personne légalement autorisée à travailler au Canada peut postuler à cet emploi. Si vous n’êtes pas actuellement autorisé à travailler au Canada, l’employeur ne considérera pas votre candidature. »

    Étant citoyen belge, actuellement en Belgique, et évidemment sans permis de travail canadien, je fais comment pour obtenir une offre d’emploi/un contrat? J’ignore ceci et explique ma situation à l’employeur dans ma lettre de motivation?

    Si vous avez une idée, merci d’avance!

    Maxime

    • Julie

      Bonjour Maxime,

      Merci pour ton commentaire. Comme il est indiqué dans les offres, tu dois être en possession d’un permis de travail pour postuler. Je pense qu’ils ne sont donc pas prêts à considérer la Mobilité francophone. Peu d’employeurs connaissent ce permis. Le mieux est peut-être de leur téléphoner pour voir s’ils sont ouverts?

  • Maxime Irgel

    Merci beaucoup pour ta réponse.

    Je tenterai ma chance comme ça (téléphoner, ou décrire pa situation par mail).

    Maintenant, autre question, si possible :

    Que ce soit mobilite francophone ou entrée express (provincial en BC), comment obtenir une offre d’emploi, si l’on n’a pas de permis de travail? D’autant plus que la plupart (voir toutes) des offres d’emploi sur guichetemploi exigent un permis de travail pour pouvoir postuler, ce qui apparaît contradictoire.

    Juste, expliquer sa situation en se montrant convaincant?

    Merci!

    • Julie

      Salut Maxime, désolée pour la réponse tardive, j’espère que tu as pu avancer dans tes recherches. L’idéal est d’obtenir un permis de travail avant de chercher un emploi, en effet.

  • Alissia

    Bonjour,
    Travaillant en Hotelleie-restauration-tourisme. J’ai vu qu’il y avait un programme sous-qualifiés. Est ce que cela permet également de prétendre à la RP?
    Bien à vous,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *