Formalités,  Immigrer

Immigrer au Canada : comment faire ?

On nous pose beaucoup de questions sur l’immigration au Canada. Comment faire ? Qui contacter ? Par où commencer ? Dans cet article, je résume les grandes étapes d’un projet d’immigration (même si, bien entendu, chaque parcours est unique) et vous donne quelques conseils.

Première étape : se renseigner sur les différents programmes d’immigration

Immigrer au Canada, ça peut faire rêver. Mais est-ce vraiment possible ? Si vous avez moins de 30 ans (pour les Belges) ou 35 ans (pour les Français), c’est plus facile : le programme Vacances Travail (PVT) a été créé pour vous. Avec ce programme, il est possible de résider au Canada pendant 12 mois (ou 24 si vous êtes Français) tout en ayant la possibilité d’y travailler. Pour en savoir plus, c’est par ici.

Pour les autres (comme moi), il va falloir trouver un autre moyen d’obtenir un permis de travail et/ou de résidence. Pour ça, il existe un site de référence, celui  du gouvernement du Canada, et plus précisément son service Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC). C’est sur ce site que vous ferez vos demandes de visas et permis et que vous trouverez tous les renseignements nécessaires.

Différents programmes existent, certains au niveau fédéral, comme Entrée Express et son programme des travailleurs qualifiés (si vous avez un diplôme post-secondaire et quelques années d’expérience professionnelle dans un métier qualifié, il est fort probable que vous puissiez accéder à ce programme), d’autres au niveau provincial, comme le programme des candidats des provinces. Les programmes des candidats des provinces sont souvent plus accessibles, mais vous obligent à choisir une province pour votre installation et à y rester un certain temps. 

Pour savoir si vous êtes éligible à un programme d’immigration au Canada, faites le test ! Pour ma part, je suis passée par le programme de travailleurs qualifiés, dans Entrée Express, pour obtenir ma résidence permanente. Si ça vous intéresse, je vous raconte ça ici.
 

Immigrer au Canada : ressources utiles

 Certains sites Internet sont de vraies mines d’or pour préparer un projet d’immigration au Canada :
 

Les salons organisés par Destination Canada sont également d’excellentes opportunités pour obtenir des informations sur l’immigration au Canada.

Deuxième étape : choisir sa destination

Le Canada est un pays immense. Les côtes Ouest et Est du pays sont séparées par quelque 8000 kilomètres ! Le climat, la culture, les paysages, les mentalités, le cout de la vie, etc. sont très différents à Montréal (à l’Est, où l’on parle français et où il fait -30° en hiver), à Vancouver (à l’Ouest, où l’on parle anglais et où il ne neige quasiment jamais) ou à Winnipeg.

Pour vous aider à choisir la province dans laquelle vous souhaitez immigrer, je vous conseille le guide de Destination Canada, téléchargeable ici. Vous y trouverez également de nombreuses informations utiles sur les différents programmes d’immigration. Je vous conseille également de lire la série d’articles que nous avons rédigés en 2020 avec un groupe de sept blogueuses francophones, toutes basées au Canada.

Pour notre part, nous avons tout d’abord choisi Vancouver, pour son climat tempéré, son dynamisme et son emplacement géographique. Mais nous n’y sommes pas restés. Nous avons ensuite vécu un an à Whitehorse avant de nous établir à Moncton.

Attention, si vous choisissez de vous expatrier au Québec : les procédures d’immigration y sont beaucoup plus longues qu’ailleurs (souvent plus de deux ans).

Puis-je présenter ma demande seul ? Ou dois-je faire appel à un conseiller en immigration ?

Vous pouvez présenter votre demande seul. Cela demande de l’organisation et de la patience, mais c’est tout à fait possible. Je l’ai fait.

Attention : les fraudes et arnaques à l’immigration sont très nombreuses sur Internet. Un conseil ? Fuyez les organismes qui vous contactent par téléphone pour vous vendre des services hors de prix. Prenez le temps de vous renseigner. Posez vos questions sur les forums. Si vous souhaitez tout de même passer par un agent, suivez les conseils du Gouvernement canadien.

Troisième étape : rassembler tous les documents utiles

Si vous passez par un PVT, cela devrait être assez simple. Si vous souhaitez présenter une demande de résidence permanente, par contre, ce sera plus long. Vous devrez faire évaluer vos diplômes par un organisme international (WES, par exemple), passer des tests de langue (le TEF pour le français, l’IELTS en anglais), mais aussi vous procurer des extraits de cassier judiciaire, des actes de naissance, de mariage, de divorce le cas échéant, des certificats de résidence, des preuves de fonds suffisants, des preuves de cohabitation si nécessaire… Bref, beaucoup de paperasse ! Ce travail de collecte des documents obligatoires vous prendra au minimum quelques semaines, voire plusieurs mois. Un conseil : soyez organisé ! Scannez et classez chacun des documents, afin de pouvoir le retrouver rapidement par la suite.

Une fois tous vos documents réunis, il ne vous reste plus qu’à présenter votre demande. Et à patienter ! À titre d’exemple, les délais annoncés pour les demandes de résidence permanente via Entrée Express sont de six mois.

Dernière étape : préparer le grand départ

Immigrer au Canada, ça veut dire bien planifier son arrivée mais aussi son départ : vendre ou trouver un locataire pour son appartement/sa maison (ou donner son renom au propriétaire), présenter sa démission, mettre fin à tous ses contrats, faire le tri dans ses affaires, informer l’administration de son départ, clôturer ses comptes en banque si nécessaire, etc. Et, pourquoi pas, commencer un blog ?

Si vous voulez lire mon bilan après un an d’immigration au Canada, c’est ici. Et après deux ans, c’est .

9 commentaires

  • Pierens Charline

    Bonjour,

    Je viens de terminer ma licence d’anglais et je souhaiterais devenir résident permanent à Vancouver problème je n’ai pas de travail pour le moment. J’aimerai donc savoir si il est possible de faire une demande de visa sans travail et si par la suite le travail doit être assez « bien » pour que la demande soit acceptée (ex: Barista chez mcdo car je ne trouve rien de mieux pour le moment).

    Cordialement

    PIERENS Charline

      • Pierens Charline

        Re Bonjour Julie,

        Tout d’abord merci de m’avoir répondu !!
        Alors oui j’y ai pensé mais comme je veux resté sur le territoire je ne sais pas si avec un PVT en cours je pourrais par la suite demander la résidence permanente ou si je serai dans l’obligation de partir et d’ensuite revenir.

        Bonne journée à toi aussi

        Charline

  • silvera

    bonjour,

    je suis en formation technicien informatique depuis quelques temps apres la fin de ma formation je voudrais faire une demande pour moi ma compagne et mes enfants est ce que il y a une demande au canada ?
    bien a vous
    raphael

    • Julie

      Bonjour Raphaël. Merci de ton intérêt pour mon blog! Malheureusement,je ne suis pas experte en ce domaine. Le mieux est peut-être de déterminer dans quelle province vous souhaitez immigrer, puis de contacter les organismes francophones de cette province pour vous accompagner dans votre projet! Bonne chance!

  • Erick

    Bonjour,
    Mon fils souhaitant s’établir à Vancouver a fait les examens médicaux préalables à toutes démarches pour sa future expatriation.
    A ce jour , 1 an plus tard malgré de nombreuses demandes il n’a AUCUNE réponse.
    Devra t-il refaire tous ces examens, quelles démarches effectuer, ??
    Quand pourra ou devra t- il faire sa demande de visa et quel type de Visa?
    Merci pour vos conseils.
    Très cordialement

  • Leah

    Bonjour,

    Est-ce que 38 ans est encore assez jeune pour s’installer au Canada et se former un réseau d’amis/connaissances?

    Bonne journée!

    Lise

    • Julie

      Bonjour Leah! Ça dépend de beaucoup de facteurs : où tu veux t’installer, ta personnalité, ta situation familiale (plus facile de s’intégrer avec des enfants), tes facultés sociales 🙂 Mais ce n’est jamais trop tard, non! Je connais des personnes qui ont immigrés à 60 ans!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *