Neige sur un sapin
Canada,  S'expatrier,  Vie quotidienne

Cinq choses qui m’agacent au Canada

Que les choses soient claires : j’adore le Canada. J’en parle d’ailleurs ici. Mais je dois avouer qu’il y a quand même quelques petites choses qui m’irritent au pays des caribous. (Outre le fait qu’ils sont plutôt rares, les caribous).

Feuille d'érable
Cette photo. Je n'en peux plus de cette photo. Laissez tranquilles les feuilles d'érable, par pitié ! Photo by Guillaume Jaillet on Unsplash.

Le cout de la vie

Vancouver est chère. Les loyers sont chers, y faire ses courses est cher… Et les salaires ne suivent pas (sauf si vous bossez dans l’IT, oui, d’accord). Ce qui entraine pas mal de déceptions chez les nouveaux arrivants, qui ne parviennent pas à profiter pleinement des attraits de la ville. Difficile par exemple d’avoir son propre appartement ou d’acheter une voiture si l’on vit seul. Et ne parlons pas de devenir propriétaire. Conséquence : les immigrants n’y restent souvent pas plus de quelques années. Difficile donc d’y créer des relations durables, entre les arrivées et les départs des un-e-s et des autres.

Le sucre

Je pourrais dire : la nourriture en général. Mais je m’y habitue tout doucement. Donc je ne parlerai que du sucre : pourquoi en mettre autant, dans tout, tout le temps ? C’est simple : depuis que je vis ici, j’ai arrêté de commander des desserts au restaurant. Et surtout, surtout, je n’achète plus ces jolis gâteaux qui semblent tellement bons au magasin. Ils ne le sont pas. Ils sont juste trop sucrés.

Oui, ils sont jolis. Mais rendez-vous service : n'y goutez pas. Photo by Brooke Lark on Unsplash.

Le respect de l’environnement

Quand j’étais petite, on me rappelait souvent de couper l’eau du robinet lorsque je me brossais les dents, d’éteindre les lumières en sortant d’une pièce. Lorsque j’ai rénové ma maison, j’ai fait installer du double-vitrage, j’ai isolé les murs et acheté une chaudière au gaz à condensation. En 2017, les sacs plastiques ont été interdits dans les magasins en Belgique. Bref, limiter mon impact environnemental était quelque chose d’assez normal pour moi.

Puis je suis arrivée au Canada. Simple vitrage partout, murs à peine plus larges qu’une main, lumières allumées dans les bureaux la nuit, gros 4X4 dans les rues, sacs en plastique à la pelle dans les magasins. Waouh. Au début, ça fait un choc. Et puis, on relativise un peu… La production électrique est beaucoup plus verte ici qu’en Europe : 60% vient de l’hydroélectrique. Du coup, ça pollue effectivement moins. Et puis, heureusement, de gros efforts sont faits pour limiter l’usage des plastiques à usage unique.

Le Ghosting

Ce terme fait référence à un fantôme qui apparaît et puis *pouf*, qui disparaît, dans une relation amicale ou professionnelle. Je m’explique : la plupart des Canadiens détestent les conflits. C’est comme ça. C’est éducationnel, culturel, tout ce que l’on veut mais quoiqu’il en soit, beaucoup ne savent pas exprimer clairement leur désaccord (pardon, pardon pour la généralisation, mes amis canadiens je vous aime quand même). Du coup, ils risquent de vous ghoster, du jour au lendemain, sans réelle explication. Vous allez boire un café avec un employeur super emballé par votre CV, et puis plus aucune nouvelle ? C’est normal au Canada. Vous invitez vos collègues à un diner, et personne ne vient ? Ça aussi, ça arrive.

Chaton mignon
Je mets un chaton pour détendre l'atmosphère. Image par Dimitri Houttem sur Pixabay.

Les machines à laver

Oui, cela fait vraiment partie de mon top 5. Oui, c’est triste, mais je rêve de linge qui sent bon, propre et en bon état. Au Canada, beaucoup de machines ont un chargement par le haut. Or, ce type de machine abime énormément les vêtements (ceux-ci sont « étirés » dans tous les sens lors du lavage). Ensuite, les machines à laver canadiennes ne chauffent pas l’eau : elles utilisent l’eau chaude « courante » (en consommant beaucoup plus d’eau au passage, près du triple de nos machines européennes). Il est donc impossible de laver son linge à haute température pour en faire partir les taches difficiles. Voilà voilà où j’en suis dans ma vie à 34 ans. On a les problèmes qu’on mérite.

Femme assise devant une machine à laver
Ah oui, c'est très joli. Mais ça ne lave pas. Image parStockSnap sur Pixabay.

Dans cet article, je vous ai livré mon top 5 des choses qui m’énervent le plus au Canada. Mais il faut reconnaitre que j’aime bien râler (ça me fait penser que j’ai oublié de râler sur le peu de congés payés ! 10 jours !). En vrai, je ne retournerais en Belgique pour rien au monde. J’aime ce pays d’amour, et je vous explique d’ailleurs pourquoi ici.

Et vous, quelles sont les choses qui vous agacent le plus dans votre pays?

17 commentaires

  • Sound.of.little.walks (Mehdi & Zoé)

    Hello Julie,

    Merci pour ton super article, on suit de près les actualités Canada! Quelque part, ça nous rassure parce que… ce que tu décris, c’est pareil à Auckland! Et on sait enfin mettre un nom à cette pratique qu’est le Ghosting!

    Ps : On adore le chaton 🙂

  • Océane

    Allo,

    Super article déjà, j’ai adoré le lire.
    Je suis d’accord sur la plupart de tes points que tu cites. Sur « le respect de l’environnement », j’étais outrée de voir comme on chauffe les appartements ici pour avoir une bonne température ambiante, car c’est pas bien isolé les appartements à Montréal (à par si tu pognes un condo neuf). Laissez les lumières allumées, utilisez des 4×4 en ville, consommer des sacs plastiques (j’en vois encore à Montréal, mais si c’est beaucoup plus rare qu’avant), la consommation d’eau. Cependant, je vois beaucoup de personne se diriger vers une consommation plus écologique et réduire ses déchets. Je pense ça commence à s’installer cette réflexion sur la consommation des déchets.

    Le « goshting » je suis totalement d’accord avec toi et je trouve ça hyper frustrant. Après, je les trouve hyper gentil et respectueux les Canadiens, mais ils t’oublient vite après. J’ai réussi à garder des liens avec des amis québécois ici, ce n’était pas sans mal de vraiment prendre des nouvelles régulièrement. Si je n’avais pas joué ce rôle, je serais ghosté

    Je l’aime d’amour aussi ce pays !! Je pense qu’une fois que tu y goutes difficile de ne pas l’aimer, le Canada

    • Julie

      Salut Océane,

      Même dans les condos neufs, c’est pas génial l’isolation ! Mais comme tu dis, ça bouge bien. Et concernant le « ghosting », j’espérais que c’était mieux au Québec… mais à te lire peut-être pas !

  • Zouglougloute

    Ahah, je plussoie la machine à laver … enfin, à déchirer plutôt xD ! (1 minute de silence silvouplè pour mon écharpe qui a fini un peu déchiquetée sur les bords … xD !)

    En tout cas, c’est sûre qu’il n’est pas évident de rentrer dans la sphère des québécois/canadiens, et ce n’est pas faute d’essayer #oucommentavoirl’impressiond’êtresuperinsistanteparfoisalorsquecen’estpasdanstontempéramment xD ! Avec ça vient toujours la question existentielle : je repropose-tu pour la 15ème fois, ou pas d’aller boire ce foutu café ? (nan mais c’est vrai quoi, quelle idée de laisser poireauter les gens sans une réponse claire ?! 😉 )

    Et je te rejoins sur le côté écolo : ouille ouille, l’écologirl que je suis en a pris un coup au départ, mais il y a de belles initiatives qui émergent un peu partout, ça s’en vient tranquillement pas vite 😉

    Bref, on l’aime quand même ce Canada hein ! 😉

    PS : et merciiiiii pour ces 2 articles funky de j’aime/j’aime pas 😉 ! Vivement les prochains sur la vie à Whitehorse <3

  • ferdy pain d'épice

    Oh Julie !! les machiiiimes je suis contente que tu les mentionnes ! Je ne compte plus combien de vetement ma machine ou la secheuse m’a bousillé !! 🙁 Et comme tu dis, les vetements ne se lavent pas bien en plus…

    mais, lorsque tu es propriétaire, tu peux acheter THE machine ! En attendant, subissons 😀

  • Lisa

    Juste pour te donner mon avis après 10 ans ici 🙂

    Le coût de la vie = 100% d’accord avec toi. C’est partout malheureusement mais encore pire à Van et TO. Beaucoup d’immigrés Français, Belges ou autres ne restent pas longtemps au Canada dans tous les cas. Ce n’est pas spécifique à Van même si le coût de la vie est horrible, ça on est d’accord ! Et même il y a 10 ans, c’était déjà pas tip top.
    Je pense que beaucoup ne restent pas au Canada pour différentes raisons que je résumerai en quelques points : coût de la vie, temps dégueulasse et opportunités trop limitées. Quand tu vois un pays comme les US qui proposent vachement mieux dans les 3 cas, forcément ça fait réfléchir. Enormément d’immigrés se rabattent en fait sur le Canada car ils ne peuvent pas aller aux US. Certes, les US ont des soucis mais niveau coût de la vie, temps et opportunités, c’est BEAUCOUP mieux.

    Le sucre : les gâteaux de supermarché sont DEGUEULASSES. Faut les éviter à tout prix.

    Environnement : Les Canadiens sont des gros porcs. Plusieurs études le disent. Et encore, tu n’as pas parlé des cups Tims que tu retrouves PARTOUT quand la neige fond.

    Ghosting : en fait ça s’apprend. Ce que je veux dire par là c’est qu’il est en fait facile de déceler quand quelque chose ne va pas ou quand notre CV n’a pas plu, plus que ça, malgré les « amazing »etc. Ca s’apprend. Pareil avec les gens que t’invites chez toi. Tu peux vite déceler s’ils vont t’inviter derrière ou pas. Le SEUL truc qui est archi méga abusé de la mort c’est les gens qui te disent oui oui je viens et qui annulent litérallement 1h avant. Ca, ça me rend folle et j’en ai parlé en long, en large et en travers sur le blog. (Avec même des explications de Canadiens qui expliquent le pourquoi du comment)

    Les machines à laver : tu es possiblement dans une location avec de vieilles machines ? J’avais ce souci à TO mais plus du tout depuis que je suis à Calgary. Aucun souci pour laver ni rien. Et oui, ça sent la lessive. Si ta machine est trop vieille et méga utilisée, ça ne sent rien. J’ai une machine par le haut et je n’ai jamais eu aucun souci. Encore une fois, ça dépend des machines.

    • Julie

      Merci pour ton retour 🙂 Et oui, les USA, c’est génial mais tellement galère pour le visa de travail. On pense aller du coté du Nouveau-Brunswick l’année prochaine, les loyers sont beaucoup plus abordables, et la mer nous manque. On a envie de visiter l’Est. Il parait que ça s’apprend, apprendre à déceler le ghosting 😀 Peut-être d’ici quelques années !

      • Lisa

        C’est génial n’empêche de voir autant du pays ! NB je ne connais pas non plus mais Yukon pas plus Cela dit . Yukon je t’avoue que je n’irais pas en hiver. Vraiment pas mon truc. Les hivers en AB sont déjà longs à mort. L’Ontario est excessivement belle si vous ne connaissez pas avec des décors très différents selon où on se trouve. Très différent des montagnes bien sur mais ça me manque un peu surtout en été… (pas TO par contre. C’est cool mais bien trop grand et cher)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *