• Portrait de Julie Gillet
    Asie,  Voyager

    Ce que voyager seule m’a appris

    Quatre heures du matin. Je suis dans un petit village de montagne, perdu au nord de Chiang Mai, en Thaïlande. Voilà des heures que je ne dors plus, taraudée par l’envie urgente d’uriner, mais trop apeurée pour affronter la nuit noire et ses bruits inquiétants. J’attends l’aube libératrice, calfeutrée sous ma moustiquaire. Épuisée après un trek de plusieurs jours, passablement déshydratée, légèrement fiévreuse, sale et tremblotante, je me demande ce que je fais là. Ce que moi, la jeune femme coquette, la petite fille rêveuse, l’employée sérieuse, peut bien faire là, perdue au milieu de la jungle, seule, à écouter tomber la pluie en attendant la lumière du jour. Je…